Mes amours, mes amants, mes amis

Quand l'amour, qui a tourné à la haine, à la peine, ou à l'amitié, a finalement tourné à l'indifférence... alors là oui, on a fini d'aimer. De vous tous, que j'ai aimés par le passé... il n'y en a qu'un que j'ai oublié.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.maicalya.fr/?trackback/941

Fil des commentaires de ce billet