Ce que tu es belle...

Je te regarde.

Les mots sont inutiles entre nous. Je sais à tes regards furtifs que tu as conscience que je t'attends.

Ce que tu es belle...

Vas, vis, aime, il y aura toujours ce petit quelque chose entre toi et moi. Un peu d'amour, beaucoup de désir, je suis tienne tout autant que tu es à moi. Je vais, je viens, mais je suis toujours là. Je suis patiente, je t'attends.

Un jour, ce sera le bon moment pour toi, et ce sera le bon moment pour moi.

En attendant... je te regarde.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.maicalya.fr/?trackback/939

Fil des commentaires de ce billet