Les voisins

Dans "coloc", il y a "voisins", c'est bien évident.

Outre les murs en carton-pâte qui nous permettent de suivre les évolutions de la fille de la voisine au piano et l'autre zigoto qui n'aime pas les odeurs de barbecue, il y a les interactions entre voisins.

Parfois, c'est sympa: le voisin qui a accepté un colis pour nous, qui vient nous le donner le soir. Parfois, ça fait peur, quand le même voisin nous laisse un message menaçant (en apparence) "Veuillez passez chez moi ce soir pavillon 15". Parfois, ça fait bizarre, quand on se fait engueuler comme des gamins pour ne pas dire bonjour à chaque fois (mais nous disons bonjour à chaque fois!).

Parfois, c'est drôle: "bonjour, je suis votre voisin, je vous propose de signer la pétition pour faire abattre le peuplier..." et là, son chat (un autre, pas celui qui se sent chez lui chez nous), se glisse comme si de rien était dans la maison. (Heureusement, je l'ai intercepté tout de suite.)

Parfois, ça se finit bien, on invite la voisine-qui-engueule et sa famille, on se fait un apéro, et ça se finit en promesses de babysitting pour la petite.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.maicalya.fr/?trackback/929

Fil des commentaires de ce billet