Les Misérables - the musical

Bon, j'ai voulu réécouter la comédie musicale des Misérables, parce que j'ai un peu grandie avec la musique, mais pas les images. J'ai donc, quand j'en ai eu l'opportunité, loué le spectacle...

Eh bien, déception.

D'abord, impossible de trouver la version française: la comédie musicale ne semble exister en DVD qu'en anglais. Pour une fois que je voulais la version française... Mais enfin, c'est pas grave, les anglais chantent bien aussi, hein.
Oui, mais... si les paroles sont moches, on a beau bien chanter, ça fait mal aux oreilles quand même. La version anglaise, donc, est décevante. Pas de rimes, pas vraiment de lien avec les paroles françaises... je trouve qu'on perd beaucoup dans la traduction.

Et puis... un spectacle, ce sont des gens qui bougent, qui dansent, qui expriment avec des gestes et leur corps ce qu'ils chantent. Ah ben là, non. Y'a des micros bien alignés, des gens avec des jolis costumes qui vont devant les micros pour chanter avec, peut-être, quelques gestes, mais pas trop, parce qu'il faut chanter devant le micro, hein.

Nan mais imaginez la mort d'Eponine: d'abord, elle se prend une balle sur une barricade (où ça, une barricade?). Elle vient donc devant son micro expliquer qu'elle est fatiguée. Là, Marius se réveille, et se demande -en chantant- d'où vient la tache rouge sur la chemise (blanche, sans une trace) d'Eponine. Eponine, toujours debout, mais avec une voix un peu moins forte, réexplique qu'elle est fatiguée et qu'elle dormirait bien. Elle expire dans les bras de Marius (en fait, chacun devant son micro). Ah ouais, c'est vachement bien représenté, la fille qui se jette devant l'homme qu'elle aime pour intercepter la balle qui lui était destiné...

Ou encore, Fantine qui chante qu'elle vend ses cheveux pour envoyer de l'argent à sa fille, et qu'on continue à voir chanter avec sa magnifique chevelure brune.

Je sais pas si vous avez vu Cats, ou Notre Dame de Paris: là on a l'exemple de gens qui chantent et qui dansent, qui occupent la scène, des décors qui servent à quelque chose... Mais dans les Misérables, rien.

Déçu, déçue, Lilly.

Commentaires

1. Le dimanche, septembre 11 2011, 18:57 par B

Ah bah vi, mais Cats, c'est pas le même niveau ! C'est du Andrew Lloyd Webber... :p

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.maicalya.fr/?trackback/918

Fil des commentaires de ce billet