Paris, je t'aime

Je t'ai vu, femme coquette, te parer de blanc. Le duvet recouvrait chaque parcelle. Je t'ai vu, Paris, te dissimuler sous une couette de neige, étouffant pour quelques heures tes bruits sous ce sortilège.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.maicalya.fr/?trackback/876

Fil des commentaires de ce billet