Paris, je t'aime

J'ai vu la Place de l'Etoile complètement vidée pour permettre le passage d'un convois d'ambulances. Moi, je traversais une artère, et le sang des voitures était interrompu.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.maicalya.fr/?trackback/872

Fil des commentaires de ce billet